Quel type de lavage automobile privilégier : manuel ou automatique ?

Selon des études réalisées récemment, environ 37 % des automobilistes lavent leurs voitures chez eux. Les autres préfèrent aller à la station de lavage. Chaque méthode de laver un véhicule a ses avantages et ses inconvénients. D’où notre sujet du jour. Quelle méthode de lavage automobile choisir : manuel ou automatique ? Afin de répondre à cette question, nous allons voir les avantages et les inconvénients de chaque technique, avant d’essayer d’en tirer une conclusion.

Le lavage manuel

Ces dernières décennies, le lavage traditionnel à grande eau tend à être délaissé par les automobilistes. Cette méthode a la mauvaise réputation de consommer un grand volume d’eau, jusqu’à 400 litres pour une seule voiture. De plus, elle présente certaines contraintes. Premièrement, elle est interdite en période de restriction. Ensuite, comme le nettoyage se fait par frottement, il y a de gros risques de rayer la carrosserie. En outre, les eaux rejetées peuvent contenir des substances nocives. Or, celles-ci ne sont pas contrôlées et se déversent directement dans les systèmes d’évacuation, entraînant ainsi un impact négatif sur l’environnement.

Afin d’y remédier, une autre méthode de lavage manuel s’est développée dernièrement. Il s’agit du lavage dit « sans eau ». Cette technique regroupe deux solutions différentes :

-Le lavage sans rinçage qui, malgré son appellation de « sans eau » nécessite quand même l’utilisation d’un seau d’eau.

-Le lavage entièrement sans eau qui nécessite l’utilisation de produits spécifiques qu’on applique à l’aide d’un chiffon en microfibre. Certes, cette méthode est très écologique. Cependant, elle présente l’inconvénient d’être longue. De plus, elle n’est pas très efficace pour les voitures qui sont vraiment sales.

Le lavage automatique

C’est la solution qu’on propose dans toutes les stations de lavage. Ayant considérablement développé, cette méthode de lavage propose aujourd’hui une large gamme de programmes, allant du lavage de base au nettoyage approfondi, incluant séchage et application de lustrant. Cette méthode a l’avantage d’être pratique, rapide et bon marché. Il n’est pas étonnant que ce soit la solution privilégiée de la majorité des automobilistes. Mais qu’en est-il de son efficacité et de son impact sur l’environnement ?

Avant, les stations de lavage utilisaient des rouleaux en microfibre en nylon qui provoquent des micro-rayures sur la carrosserie. Mais aujourd’hui, on utilise des rouleaux en mousse ou en microfibre, qui sont plus respectueux de la carrosserie. Par ailleurs, une loi promulguée en 1992 interdit le rejet des eaux utilisées par les stations de lavage, dans la nature. Ce qui évite la pollution liée à cette activité. Les anciennes stations ne respectent pas toutes ces recommandations, mais en tout cas, les plus récentes se plient déjà à ce règlement. Notons par ailleurs que ce type de lavage est aussi gourmand en eau, entre 100 et 300 litres par voiture.

D’après ce que nous venons de voir, il est clair que la méthode de lavage traditionnel manuel a un grand impact négatif sur l’environnement et n’est pas la meilleure solution. Le lavage automatique est un peu plus écologique, mais reste gourmand en eau. La meilleure solution reste le lavage sans eau. Mais comme nous l’avons précisé, cette méthode n’est pas efficace pour les voitures très sales. Ce qui veut dire que le lavage automatique reste quand même incontournable dans certains cas.

Pour un lavage efficace de votre véhicule, rendez-vous à une station renommée. Établie au 1 Ter Rue Laennec 16000 à Angoulême, la station HYGIE CARS accueille tous les automobilistes des environs pour un nettoyage efficace de leur véhicule. Selon vos préférences, la station propose aussi bien le lavage manuel que le lavage automatique. Son équipe dynamique et réactive vous garantit un travail rapide et de qualité.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *